Le déclassement des femmes de chambre de l’hôtellerie de luxe

Un article de la revue française des sciences sociales « Formation emploi » qui date de 2013 mais qui est toujours d’actualité.

Résumé : « Les femmes de chambre de l’hôtellerie de luxe  constituaient une élite préservée au sein d’un métier socialement dévalorisé. Les observations de terrain montrent que si les conditions de travail sont objectivement meilleures que dans tous les autres secteurs de l’hôtellerie, les transformations managériales et l’évolution de la clientèle ont mis un terme à la « relation enchantée » que ces personnels entretenaient avec des clients héritiers de valeurs aristocratiques, ainsi qu’aux avantages matériels et symboliques qui y étaient associés. »

Pour télécharger l’article : formationemploi-4035

juin 17, 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *